Villa de Wilhelminapark - Grandeur classique remise au goût du jour  

Cette villa de Wilhelminapark, située à Haarlem (Pays-Bas), a été conçue à la fin du XIXe siècle par l'architecte S.J.W. Mons, qui a puisé son inspiration dans le style des jardins anglais. Le bâtiment qui a servi pendant des années de studio d’enregistrement, a récemment été restauré en résidence, par le Studio Ruim, qui a su lui redonner son lustre d’antan.

Le choix de matériaux design et contemporains, comme HI-MACS®, a réussi à raviver l’ancienne gloire des lieux, en hommage à la splendeur classique des temps anciens, tout en y ajoutant une touche de modernité.

Pour Sigrid van Kleef du Studio Ruim, « en tant que restaurateurs de monuments historiques, nous aimons travailler avec HI-MACS®, car ses propriétés thermoformables lui permettent de s'adapter parfaitement aux contraintes techniques et esthétiques d'un bâtiment ancien. Nous pouvons imaginer et sculpter n'importe quelle forme, presque sans limite. Le matériau, d'apparence modeste, reflète pleinement les qualités d’un bâtiment historique et cela crée une belle synergie entre classique et moderne ».

Dès que l’on passe la porte, nous sommes saisis par la lumière qui pénètre les vitraux d’époque et se reflète sur le nouveau sol en marbre blanc Arabescato.

Tout en détails et raffinement

Tout est ici pensé dans le moindre détail, avec raffinement affirmé, avec tout d’abord, dans la cage d'escalier, un magistral lustre architectural qui se déploie du toit jusqu’au rez-de-chaussée. Autres éléments à noter, les montants des portes en acier vert foncé, assortis au tapis de velours des escaliers. Même l’éclairage moderne a parfaitement été intégré dans la corniche d’époque restaurée. Les chambres avec salle de bains situées au rez-de-chaussée ont également été totalement restructurées et modernisées en plaçant l'ouverture des deux côtés plutôt qu'au milieu.

Au centre, là où se refermaient les doubles portes, un imposant placard en chêne fumé relie désormais l’espace cuisine au séjour. Une cheminée a été incorporée sur la face avant, tandis qu'un espace de rangement a été créé dans la profondeur et à l'arrière, côté cuisine.

Ici, l'îlot de cuisine, en marbre Fiori di Bosco, constitue la pièce maîtresse de l'espace, surmonté d'une composition asymétrique en acier, qui abrite une simple étagère et un éclairage design sur mesure.

Dans la partie repas attenant à la cuisine, les plans de travails, également en marbre, des éléments en chêne, sont surplombées par des étagères en HI-MACS® et chêne, pures, minimalistes et rétroéclairées.

Cleopatra maîtresse des lieux

La pièce maîtresse se situe, quant à elle, au dernier étage avec LA baignoire, Cleopatra, pure et majestueuse qui s’impose et attire le regard, spécialement conçue en HI-MACS® pour s'intégrer dans la niche saillante de la tour de la chambre principale. Comme taillée dans un bloc, cette baignoire se fond à merveille dans les murs, également en HI-MACS®, et la non porosité du matériau, ainsi que sa surface sans joints apparents garantissent non seulement l’étanchéité mais en facilite également l’entretien.

« Compte tenu du caractère historique du bâtiment, nous n'avons pas été autorisés à changer quoi que ce soit dans la tour elle-même. Nous avons donc imaginé cette baignoire sur mesure aux allures de Cléopâtre, qui est une pièce à part entière », explique Sigrid van Kleef. « Parce que le mobilier est littéralement intégré dans la tour, il assure également l'isolation des murs et de la fenêtre », ajoute René van der Leest.

D’un point de vue esthétique, l’utilisation de HI-MACS® assure ici un design homogène et continu - sans joints apparents – couplé à la sensation douce et agréable au toucher.

D’un point de vue fonctionnel, il est également le garant d’une hygiène irréprochable, et d’un entretien facilité. En effet, non poreux, HI-MACS® présente donc une très haute résistance aux moisissures, à la saleté, aux virus, aux bactéries ainsi qu’à l’usage intensif de produits chimiques tels que les désinfectants. De plus, grâce à sa surface lisse et sans joints apparents, il est facile à nettoyer. Ces propriétés hygiéniques ont été confirmées par un laboratoire indépendant par les normes internationales LGA et NSF.

Dans la continuité, la douche Italienne, entièrement en marbre, encastrée dans une structure de la même essence de chêne que celui du rez-de-chaussée, avec à droite les meubles vasques en HI-MACS®, d’un blanc épuré.

Toujours comme fil conducteur, le chêne brun, que l’on retrouve également avec le mur derrière le lit. Pour le Studio Ruim, il est en effet important de créer une unité dans la conception en connectant subtilement les différents espaces et en s'assurant que le fil conducteur fonctionne bien.

Cliquez ici pour accéder au texte intégral du communiqué Cliquez ici pour masquer les news
Cliquez ici pour accéder au texte intégral du communiqué Cliquez ici pour masquer les news

Médias disponibles

Latest Stories

 
lire la suite lire la suite
21/07/2021
Nina Moeller Designs décline son modèle phare
 
lire la suite lire la suite
07/07/2021
LG Hausys devient LX Hausys
 
lire la suite lire la suite
18/06/2021
Vivez l’expérience HI-MACS® à Paris avec ASKA SHOWROOM