L’entrée remarquée d’Hanse Merkur dans l’univers HI-MACS® avec l’envolée d’un toit-sculpture 

Les architectes Wasfy Taha et Fionn Mögel, du cabinet Querkopf-Architekten, se sont appuyés sur HI-MACS® pour repenser le siège social de la société Hanse Merkur à Hambourg pour apporter aux bâtiments modernité et dynamisme.

Le bâtiment qui a servi de base à leur travail, situés près de la gare Dammtor, semble manquer de cohérence architecturale, et pourtant...

Les bureaux de cette compagnie d’assurance sont situés dans un immeuble historique, le « Haus Wedells », qui associe une structure des années 90 à un atrium en verre. La création d’un vaste hall d’entrée a permis de créer un lien entre ces espaces d’époques différentes, s’imposant comme un spectaculaire plaidoyer architectural.

Les architectes du cabinet Querkopf-Architekten ont conçu le hall comme une sculpture, un espace de rencontres permettant au « passé » et au « présent » de se fondre dans le « futur ». Le matériau Solid Surface HI-MACS® nouvelle génération, a permis un mélange des genres et des époques, heureux et harmonieux à travers un design futuriste inscrit dans le temps.

Les architectes sont délibérément sortis des sentiers battus pour penser ce hall d’entrée comme un prolongement symbolique de l’atrium de verre dans l’espace urbain.
Pavillon rectangulaire doté d’une façade de verre longue de six mètres, son plafond, entièrement vitré, s’élève à une hauteur de plus de six mètres, sans aucun support apparent.
En effet, la structure ne comporte aucun pilier. Ce sont des poutres de métal qui sont chargées de transférer le poids sur les meneaux de la façade. Le processus de construction s’est révélé complexe, avec la nécessité de prendre en compte un parking souterrain lors des analyses structurelles.

Le toit qui semble prendre son envol procure une irrésistible sensation d’espace.

Cette puissante esthétique et l’alignement optique du bâtiment en direction du sud-ouest sont permis grâce au toit en HI-MACS®, véritable sculpture posée sur le pavillon de verre. Sa forme asymétrique pointe vers le sud-ouest en direction de l’entrée et forme, à six mètres de haut, un angle aigu vers l’est. Du côté nord, le toit se transforme en façade : deux doigts effilés touchent le sol et créent ainsi une assise pour l’ensemble.

« Le toit qui semble prendre son envol provoque une irrésistible sensation d’espace. Il semble aussi léger qu’une plume », commente l’architecte Wasfy Taha. « Cette légèreté visuelle résulte de la forme même du toit dont le matériau est essentiel. La pierre acrylique HI-MACS® crée cet effet visuel grâce à sa surface lisse et lumineuse », explique Fionn Mögel, un associé de Querkopf. Jusqu’à présent, les architectes avaient surtout utilisé ce matériau Solid Surface en intérieur, pour l’aménagement ou la création de salles de bains ou de bureaux. Son utilisation pour le projet Hans Merkur a été décidée en raison de ses caractéristiques versatiles. Ce matériau nouvelle génération a une durabilité exceptionnelle : composé à 67 % de minéraux naturels, 30 % d’acrylique de haute qualité et de 3 % de pigments naturels, il est très résistant aux intempéries et aux rayonnements UV. Ces atouts en font un matériau de choix fréquemment utilisé en extérieur car il répond à toutes les exigences et offre des possibilités sans limite en termes de design. Avec des propriétés de thermoformage uniques, HI-MACS® permet de créer des surfaces donnant l’impression d’être d’un seul bloc ; sans jointures apparentes. Les possibilités de création sont sans limites. Une fois achevé, les réalisations présentent un aspect immaculé, les façades comme les toits ou tout autre conception et, les formats les plus démesurés sont possibles sans compromettre la stabilité de la structure.

Une centaine de panneaux pour un toit scuptural et fonctionnel

Cette impression est également produite par le prolongement du toit au-dessus du hall d’entrée de l’immeuble Hanse Merkur. Le toit est visuellement spectaculaire tout en assurant une fonction pratique : il crée de l’ombre dans le pavillon et protège l’allée menant au bâtiment de la pluie.

Le toit aux allures de sculpture est constitué d’une coque faite de 100 panneaux en HI-MACS® fixés de manière invisible sur une structure de métal et de bois. Les éléments sont fixés de manière à obtenir une surface complètement lisse, sans jointures apparentes, à l’exception des gouttières et des espaces prévus en cas de phénomène de dilatation.

Comme pour les façades conventionnelles, les panneaux HI-MACS®-FR S728 de 12 mm d’épaisseur, de couleur Alpine White, sont montés grâce à des fixations et des rails BWM. Le délicat processus de planification ainsi que l’analyse structurelle ont été assurés par les spécialistes du Solid Surface de Likoo, en étroite collaboration avec les architectes. Ils ont également fabriqué les panneaux HI-MACS® et facilité leur installation sur le site.

 

Un design intérieur à la hauteur du langage formel du toit-sculpture

Le hall d’entrée et son toit hors du commun font le lien entre deux styles architecturaux très différents, ainsi qu’entre plusieurs zones extérieures du bâtiment. Le côté sud du hall, qui prolonge en angle droit le vieux bâtiment, ne révèle que la façade de verre. Il se place en retrait pour mettre en valeur l’immeuble Haus Wendell, allant même jusqu’à lui servir de miroir. Dans le même mouvement, il ouvre le bâtiment vers l’activité de la rue et ses passants, proposant une vue de l’intérieur comme de l’extérieur. Le côté nord, quant à lui, fait face à un parc et à la façade ajourée du bâtiment typique des années 90. « C’est ce qui est vraiment exceptionnel dans ce pavillon », ajoute Wasfy Taha. « L’association des reliefs du toit, formant tour à tour saillies et creux, et des “ doigts ” pointant vers le sol, crée une dynamique inédite. »

Le design de l’intérieur spacieux est en parfaite adéquation avec le concept dans son ensemble. « Le bureau d’accueil en  HI-MACS® est en accord avec le language formel et la dynamique du toit-sculpture, dont il est le reflet intérieur. Même ses lignes font écho à celles du bâtiment », explique l’architecte.

Cliquez ici pour accéder au texte intégral du communiqué Cliquez ici pour masquer les news
Cliquez ici pour accéder au texte intégral du communiqué Cliquez ici pour masquer les news

Médias disponibles

Derniers articles

 
lire la suite lire la suite
30/06/2020
Un penthouse réinventé par FORMstudio et HI-MACS®
 
lire la suite lire la suite
11/06/2020
HI-MACS® présente les nouvelles couleurs Aurora
 
lire la suite lire la suite
05/06/2020
HI-MACS® prend part à l’ambitieux projet des musées du nouveau centre culturel du Koweït